la Tourbière de la Vraconnaz rencontre avec l’hydre de Lerne

..même pas peur !

Hercule n'en a pas fini avec Eurysthée, le voici à Lerne dans un marais plus exactement, il y est pour combattre un animal dont l'imaginaire ne tarit pas de....frayeur... logé dans une part obscure de notre inconscient avec ses 9 têtes serpentaires juchées sur un corps de chien, elles s'articulent à travers nos émotions multiples et variées..

Notre "aire de jeu" se situe sur un lieu que j'affectionne particulièrement, la Tourbière de la Vraconnaz, un temple à ciel ouvert où les chuchotements des mystères se révèlent au cœur des rencontres végétales. Nous tendrons une embuscade à ces énergies polluantes fort d'avoir intégrer les conseils et ressources du lieu qui le compose , tourner la page au marécage, poser le pied au bord d'une frontière entre l'imaginaire et le réel là où, un petit fragment d'âme s'enfuit à travers les fourrés à la poursuite d'un rayon de lune...